IFAT - Institut Français de l'Analyse Transactionnelle

EDITORIAL DU N° 145

Entre la soumission à une théorie et une pratique comme s'il s'agissait d'un dogme, et la rébellion systématique, il est un espace pour avoir sa propre pensée. Comme un arbre qui se déploie entre la terre et le ciel, elle s'enracine dans la pensée que d'autres ont élaborée avant nous, et prend son élan vers une canopée qui se colorera de nos propres couleurs.

La laisser se développer se fait au risque de la rencontre vraie, parfois bousculante, chargée de difficultés à se faire comprendre, comme nous le montre William Cornell dans son article, stimulant et vivifiant s'il en est. La rencontre vraie, telle qu'il se refuse à la théoriser dans le champ des relations transférentielles, montrant comment cette lecture serait réductrice à son goût. De ce fait, dans le contenu comme dans le processus, William Cornell laisse se développer sa propre pensée.

Trudi Newton développe elle aussi un autre point de vue, prenant son élan hors du modèle forcément « pathomorphe » de la psychiatrie et de la psychothérapie. Et de nouvelles couleurs se déploient, de nouveaux aspects se découvrent, quand elle a l'audace de toucher à nos diagrammes fondamentaux. Passionnant, là aussi, et là aussi stimulant ! Nous avons aussi dans ce numéro le plaisir de rencontrer Gilles Pellerin, dans une interview menée par François Vergonjeanne. Il revendique, lui, d'être « académique » dans son usage de la théorie et de la pratique transactionnelles, ce qui n'empêche ni son enthousiasme, ni sa compétence, ni son élan à mettre en œuvre très rapidement les apprentissages qu'il fait.

Il ne s'agit donc ni de soumission, ni de rébellion, mais de cet élan de naissance à sa particularité, à la fois enracinée et nouvelle.

Et puis, il est des questions qui nous obligent à penser par nous-mêmes, parce que le monde comme il va nous offre de nouvelles problématiques, pour lesquelles il existe peu de repérages préalables : la question de l'homoparentalité est de celles-là. Salomon Nasielski nous la pose dans son appel à forum ; et nous verrons que la discussion est loin d'être close.

Mais laisser se développer sa propre pensée sans pouvoir la partager prive la communauté de la richesse de chacun. Notre chère revue est une des agoras où la parole circule, et où la nouveauté est non seulement admise, mais souhaitée, pour peu qu'elle ait la rigueur de montrer ses fondations et ses cheminements. Et nous avons la grande joie de la voir renaître de ses cendres : grâce au travail de l'IFAT, du comité de pilotage et de notre comité de rédaction qui a tenu ferme la barre pendant la tempête, la revue est non seulement sauvée, mais elle va sans doute être plus visible à l'extérieur du monde de l'Analyse Transactionnelle.

Longue vie à notre revue, à nos pensées, et à nos dialogues !

Anne Clotilde Ziégler Abécassis, pour le Comité de rédaction.



Sommaire du n°145

Avoir une pensée à soi



- Se battre pour faire exister une pensée propre, William Cornell.

Et si quand nous comprenons nos patients, quand nous sommes dans l'empathie, quand nous les entourons d'un coussin de compréhension, nous étions dans l'erreur et ne leur permettions pas de grandir ? C'est la question que pose cet article de Bill Cornell. Comme souvent, l'auteur nous entraîne à réfléchir, à découvrir des zones qui ne sont pas toujours explorées.
Il nous démontre qu'on a le droit de ne pas toujours être d'accord avec son patient, et pour le patient de ne pas adhérer à tout ce qui dit le thérapeute. D'un échange de vue parfois conflictuel, peut naître une nouvelle force, une pensée originale et différente pour l'analysant. Plongez-vous dans ce très bel article de Bill, et faites- vous votre propre idée sur cette question, après tout c'est cela avoir une pensée personnelle ! (F. B.)

- Le système de santé: métaphore et signification, Trudi NEWTON.

L'analyse transactionnelle utilise largement les métaphores pour appuyer ses concepts (termes, diagrammes...), non sans certaines incohérences. C'est là le point de départ de l'article de Trudy Newton. Ce constat lui sert d'appui pour présenter un nouveau modèle systémique centré sur la contribution que l'analyse transactionnelle peut apporter pour décrire et comprendre ce qui est nécessaire à un processus de développement sain.
Ce modèle comprend la croissance, l'apprentissage, l'épanouissement, et l'alphabétisation émotionnelle. Il découle d'une idée développée par Hewson (1990), et met en évidence des concepts anciens ou plus récents de la littérature de l'analyse transactionnelle. Il comprend des cycles de prévention et de réparation. Le but de cet article est de stimuler le lecteur pour qu'il explore et discute la notion d'une analyse transactionnelle développementale et pour impliquer chacun dans un processus co-créatif en tant que "concepteur en analyse transactionnelle" (pour reprendre les termes de Summers & Tudor). (T.N.)

- Rencontre avec Gilles Pellerin, François Vergonjeanne.

Un nombre croissant de professionnels des organisations s'intéresse à la théorie des organisations de Berne (TOB). Ils découvrent alors avec quelque étonnement qu'il s'agit là d'analyse transactionnelle. Ces managers, coachs, consultants, formateurs ou enseignants savent-ils ce qu'ils doivent à Gilles Pellerin ? Car sans conteste, Gilles est l'un des pères de la TOB des milieux francophones. Tout en Commentaire [D3]: Consignes pour David : Mettre cette partie du texte dans un encadré couleur sable poursuivant une carrière dans le conseil, il n'a cessé d'innover et de proposer des avances théoriques et méthodologiques pour l'AT des organisations.

Nombreux sont ses élèves, ses amis et tous les transactionnalistes concernés par la vie des groupes, qui ignorent comment Gilles Pellerin en est arrivé là, et comment ont surgi ses innovations majeures. Ecoutons-le-nous raconter son histoire sous un mode rebelle qu'il revendique volontiers. (F.V.)

- Le point sur... l'hexagone des rôles de redéfinition, Salomon Nasielski.

Salomon Nasielski nous remet en mémoire ce concept présenté par Jacqui Lee SCHIFF dans Cathexis Reader.

- Forum : la parentalité (texte d'appel de Salomon Nasielski).

Suffit-il d'être hétérosexuels pour faire une bonne équipe parentale ?

Creation de site Internet le havre